Accueil > Tourisme région Anjou

 



♦ PRÉSENTATION DE LA RÉGION ANJOU


L'Anjou est une région de l'ouest de la France. Elle est réputée pour son climat agréable : la douceur Angevine. Les deux villes les plus importantes de l'Anjou sont Angers, la capitale, et Saumur, dont le Château domine la Loire. L'autre ville significative est Cholet au sud, près de la Vendée.

Le cœur de l’Anjou correspond à l'actuel département du Maine-et-Loire, dans la Région administrative des Pays de la Loire, tandis que sa périphérie s'étend sur une partie des départements de la Mayenne, la Sarthe, l'Indre-et-Loire et la Vienne. L'Anjou est au contact des derniers reliefs du Massif armoricain (l'Anjou noir) et du Bassin parisien (l'Anjou blanc). Le relief de la partie ouest de la région s'élève dans le Craonnais au nord et dans les Mauges au sud, tandis que dans l'est, la région s'étend sur les bas-plateaux du Baugeois, où coulent la Mayenne, le Loir et la Sarthe, et sur le Saumurois, que traversent l'Argentan et le Thouet. Entre ces deux derniers ensembles, la vallée de la Loire prend le nom de val d'Anjou.


L’Anjou, dont la capitale est Angers, est l’une des grandes régions vinicoles françaises (appellations d’origine contrôlée anjou, anjou-coteaux-de-la-loire, anjou-gamay, anjou-villages, coteaux-du-layon, coteaux-de-l’aubance, savennières, quarts-de-chaume, bonnezeaux).

Du Xème au XIIIème siècle, la région connut une période de grandeur grâce à plusieurs comtes portant le nom de Foulques : le plus célèbre d’entre eux fut Foulques III Nerra, comte pendant plus de cinquante ans, grand guerrier et grand bâtisseur; un autre Foulques, mari de Bertrade de Montfort jusqu'à ce que le roi de France Philippe Ier la lui ravisse, est à l’origine de l’excommunication du roi ; enfin, un troisième Foulques maria son fils Geoffroy à Mathilde, petite-fille de Guillaume le Conquérant et prétendante au trône d'Angleterre. Geoffroy, qui portait une branche de genêt à son chapeau, se vit attribuer le surnom de Plantagenêt. Son fils, Henri II, fut roi d'Angleterre à partir de 1154 ; il hérita de sa mère la Normandie et la prétention au trône d'Angleterre et de son père le Maine et l'Anjou. Par son mariage en 1152 avec l'épouse répudiée de Louis VII, Aliénor d'Aquitaine, il se rendit maître du Poitou et de l'Aquitaine. Cependant, les possessions françaises des deux époux demeurèrent sous la coupe du roi de France, bien que celui-ci fut moins puissant que son vassal.

Riche de multiples terroirs, le Val de Loire est depuis toujours une région d’accueil où il fait bon vivre. Nombre de châteaux, villes et villages, témoignent d’un passé chargé d’histoire. L’activité humaine a développé, autour de ce fleuve majestueux qu’est la Loire, un riche patrimoine ainsi qu’une culture de gastronomie et de convivialité, aujourd’hui reconnus et appréciés bien au-delà de nos frontières.
Eléments incontournables de cet art de vivre, les vignobles et les vignerons y sont installés depuis plus de dix siècles. Ils perpétuent encore actuellement les traditions et transmettent leur savoir-faire de génération en génération.

Les moines ont joué un rôle privilégié dans le développement du vignoble, chaque monastère ayant son clos de vignes. Quand Henri II Plantagenêt devint roi d'Angleterre en 1154, les vins d'Anjou étaient servis à la cour sous son règne, mais aussi sous celui de ses successeurs.